Une seconde vie pour nos vêtements

 Photography by   Vera Lair

Photography by Vera Lair

L’arrivée du printemps rime avec grands rangements. L’option la plus facile serait d’en finir une bonne fois pour toutes avec les vêtements qui vous encombrent et de tout balancer en une fois à la poubelle. Et hop... facile ! Cependant, avec un minimum de temps et de créativité il est possible de donner une seconde vie à vos vêtements. Un win-win pour vous et pour la planète. Voici quelques alternatives en fonction de la quantité de vêtements et du temps que vous avez à consacrer.

Donnez-les à une association ou à vos proches

Il existe des associations spécialisées dans la récolte de vêtements comme par exemple : Les Petits Riens, Oxfam, Terre, la Croix-Rouge,… Avec une petite recherche Google, vous trouverez les bulles de dépôts les plus proches de chez vous. Ceci reste l’option la plus efficace en termes de rapidité mais n’oubliez cependant pas de vérifier les conditions de ces associations sur leurs sites internet respectifs. Ouvrez l’œil également sur les réseaux sociaux, il y a souvent des appels aux dons de certaines associations pour les sans-abris, réfugiés, etc.

Vous serez peut-être surpris quand vous vous rendrez compte qu’en en parlant à votre entourage, vous ferez des heureux qui ne demandent qu'à venir chiner dans vos vêtements. Ce qui est démodé à vos yeux peut faire le bonheur de quelqu’un d’autre, parlez-en donc à vos proches et amis. Autres options : les marchés gratuits ainsi que les groupes Facebook de dons.

Participez à une brocante/vide-dressing

C’est l’option convivialité assurée avec petit gain d’argent à la clé. Si vous possédez de nombreux vêtements en bon état, pensez à organiser chez vous un vide-dressing ou à vous à participer aux vides dressing organisés près de chez vous. L’autre option est de participer aux brocantes organisées par votre commune.

Revendez-les sur internet

Quelques belles photos et une description détaillée, et c’est vendu ! Ce ne sont pas les différentes plateformes qui manquent, il y en a pour tous les goûts : groupes Facebook, Entre Copines, Ebay, 2ème main, Vide-dressing, Vestiaire collective, Stay Clothes,…

  Photography by   Vera Lair

Photography by Vera Lair

  Photography by   Vera Lair

Photography by Vera Lair

Réparez-les

Réparez grâce à un fil et une aiguille si vous êtes débrouillards, chez votre grand-mère ou chez le couturier/cordonnier. Les Repair Cafés, événements spécialisés dans la réparation souvent d’électroniques mais parfois de textiles également, font surface un peu partout en Belgique et pourraient vous donner un coup de main également.

Pimpez-les

Les ressources blogs DIY regorgent aujourd’hui d’idées pour redonner de l’éclat à vos vêtements. Faites-le plein d’inspiration sur Pinterest et vous trouverez des astuces pour par exemple, transformer votre jean troué en un nouveau pantalon.

 

Déconstruisez-les

Récupérez les boutons pour vos prochains projets de couture, transformez votre t-shirt usé en Tawashi pour le nettoyage ou simplement gardez-le pour vos journées peinture/bricolage ou autres projets salissants.

Recyclez-les

Dernière option si aucune des alternatives citées au-dessus n’est possible : passez faire un tour au parc de recyclage de votre commune ou trouvez des bulles de recyclage prévues à cet effet. Autre solution très en vogue ces derniers temps, certains magasins lancent des actions récupération de vêtements (mais actuellement il y a un réel manque de transparence de certaines de ces enseignes qui laisse à douter sur l’efficacité de leur action ; ne serait-ce pas du greenwashing déguisé ?). 

A vous de jouer maintenant et de boucler la boucle afin d’éviter à tout prix que ces vêtements que vous ne désirez plus finissent par polluer notre jolie planète. Besoin d’un coup de boost ? Un documentaire, appelé « The True Cost », souvent cité sur la thématique, permet de prendre conscience de l’impact du secteur de la mode au niveau social, psychologique et environmental. 100% recommandé.

With love & lemons,
#startthechange 🍋💛♻️ 

Emilie

Contributrice pour The Lemon Spoon.
En savoir plus à propos d'Emilie ? C'est par ici !