Le slow design, solution pour décorer son intérieur sans sacrifier ses principes

DSCF2510.jpg

Après la slow food, voilà le slow design. Comme son nom l'indique, le mouvement, fondé par Alastair Fuad Luke en 2004, s'oppose à la fast-création et donc à la fast-consommation. Mais voyons cela de plus près.

Le concept

Il s'agit d'un mouvement de designers qui souhaitent prendre le temps de faire les choses bien, comme utiliser des matériaux qui respectent notre environnement, renouvelables ou recyclés. Ils réfléchissent aussi à une manière de créer un objet qui ait un impact positif sur les gens qui gravitent autour. 

Oui oui, on penserait à première vue que tous les designers font attention à ce genre de choses, mais c'est loin d'être le cas! J'ai assisté il y a quelques mois, dans le cadre de mes cours, à une conférence sur le design italien et, dans les grosses lignes, ils insistaient sur le fait que la clé de la réussite était de faire ce que les gens voulaient, sans se prendre la tête avec un tas de petits détails. 

En tant que jeune designer, entendre cela fait croire l'espace d'un instant que ces "petits détails" (bien choisir son matériau, son lieu de fabrication ou même le type d'objet que l'on crée), ne sont pas à prendre en compte si l'on veut réussir. Pourtant, une fois que l'on se retrouve devant un nouveau projet, ces sujets sont les premiers à refaire surface! 

C'est pour cette raison que je voulais vous parler de ces designers qui, même si ils ne sont pas les plus connus, ont pour objectif de mettre sur le marché des objets uniques ou en édition limitée car réalisés artisanalement. Des objets qui conviendront exactement à votre intérieur et qui serviront pour de longues années. Ce sont des objets esthétiques, pratiques, souvent intemporels et réalisés dans des matériaux nobles. Ce sont aussi, et surtout, les créations de personnes qui, au fond, ont la même philosophie que vous, et pour cela, ça vaut la peine de les soutenir.

Où et quand ?

Cette rentrée étant animée de plusieurs événements design, tant à Bruxelles qu'à l'étranger, je vous propose d'aller à la rencontre de ces créateurs. C'est l'occasion rêvée de discuter avec eux et de découvrir leurs créations.

La charte

Alastair Fuad-Luke et Caroyn F. Strauss ont créé une charte qui reprend leurs principes de base. Je vous invite à la lire : les exemples y sont très inspirants, touchants et motivants ! Si vous n'en avez pas le courage tout de suite, voici un résumé des différents principes.

1. Révéler

Créer un objet qui permette de voir les choses qui nous entourent sous un nouvel angle de vue. Révéler ce qui est caché, oublié, tabou. 

2. Développer

Considérer ce qui est à notre disposition (matériel, processus, ...) avec un oeil objectif et neutre. Oublier tout ce qui nous a été appris afin de découvrir de nouvelles possibilités. C'est aussi considérer l'objet comme n'étant pas que matériel, mais comme permettant des interactions, une transmission. Le considérer comme un objet vivant et mourant. C'est un témoins de la vie qui passe et de notre comportement.

3. Réfléchir

Questionner la capacité de simples matériaux ou objets à transmettre des émotions, de marquer le temps qui passe ou l'utilisation. C'est aussi créer un objet qui stimule l'imagination.

4. Engager

Partager ses idées, inviter à la réflexion pour faire évoluer sans cesse le design et la création sans se reposer sur des acquis.

5. Participer

Créer des communautés, transmettre un savoir pour permettre à chacun de pouvoir créer à son tour, mettre en avant les savoirs-faire de chacun. C'est aussi impliquer les clients/consommateurs dans la création des objets du quotidiens afin de répondre au mieux à leurs demandes.

6. Evoluer

Devancer les besoins et problèmes de demain. Etre acteur du changement, de l'évolution. Utiliser notre énergie commune pour construire quelque chose de grand et sur le long terme. Quelque chose dont les générations à venir pourront être fières. 

Au fond, il s'agit de remettre à l'honneur la sagesse, le "savoir-lent" dans notre civilisation européenne.

    After the slow food movement, a new movement is showing up : the slow design one. What’s in a name ? It was found by Alastair Fuad Luke in 2004, and is opposed to fast-creation and therefore to fast-consumption. But let's take a closer look at it.

    The concept

    It is a designer’s movement who wish to take some time to do things well, such as using environmentally-friendly, renewable or recycled materials. They also think about how to create an object that has a positive impact on the people who gravitate around it.

    Well, at first glance, it might seem that all designers are paying attention to this kind of things, but this is obviously not the case! A few months ago, I attended a conference about italian design, and it was all about making what people want, not trying to take account of small details, which can lead to some serious headaches.

    s a young designer, hearing this makes me think, at least for a while, that those « details » (like choosing some materials over others, choosing which kind of object I want to make, were I want to produce my stuff), aren’t really a big deal. That they shouldn’t be taken into account to succeed. Yet, once you decide to start a new project, these subjects are the first ones to pop up.

    These are the reasons I wanted to tell you about those designers, who aims to sell unique objects even if they're not really popular. The thing is, they sell limited and handcrafted editions, and that's kind of a big deal, because these objects finds perfectly their place in your home and will serve for a long time. They're also aesthetic, practical and timeless designs that are usually made of noble materials. Moreover, they're also made by people who share some ideals when making new stuff, ideals that could be linked to your beliefs, which is why they're worth supporting.

    Where and when?

    There are several design events in September and October. Whether you're in Brussels or abroad, take a moment to meet those wonderful designers and artists. It's also a perfect opportunity to talk about their creations and to discover their ideas.

    The manifesto

    Alastair Fuad-Luke and Caroyn F. Strauss came up with a manifesto that explains the basic principles of slow design. I strongly recommend you to read it: there are some very inspiring, touching and motivating examples! But if you don't have enough time right now, here's a summary of it.

    1. Reveal

    Create an object that helps us see the world from a new point of view. Reveal what was hidden, forgotten or taboo.

    2. Expand

    Try to consider what is at our disposal with an objective and neutral perspective. Forget everything we've been learning and knowing to discover new possibilities. Consider the object not only by its material, but also as an interaction, a transmission. Consider it as a living and dying thing. Well, in fact, it's a witness that marks the passage of life and the way we behave in our homes.

    3. Reflect

    Question the ability of simple materials and objects to convey emotions, mark time and the use we make of things. This point is also about creating an object that fosters imagination.

    4. Engage

    Share ideas and invite to think about the design of things, in order to let them evolve and grow. Create without settling for what has already been achieved.

    5. Participate

    Create communities, transmit knowledge in order to wake up everybody's creating fiber, put the everyone's know-how forward. This also means involving customers and consumers into the creative process to meet their expectations and requests.

    6. Evolve

    Foresee the needs and problems of the future. Be an actor of change and of evolution. Use our common energy and synergies to build something bigger and more sustainable. Something that future generations can be proud of.

    Basically, it is all about putting wisdom and slow habits into our European civilizations.

    With love & lemons
    #startthechange 🍋💛♻️

    Anne-Sophie

    Contributrice design pour The Lemon Spoon,
    En savoir plus à propos d'Anne-Sophie ? C'est par ici !

    With love & lemons
    #startthechange 🍋💛♻️

    Anne-Sophie

    Design contributor for The Lemon Spoon,
    Want to know more about her ? It's over there !