6 raisons qui m’ont fait arrêter le shopping • 6 reasons that made me stop shopping

Photography by Vera Lair

Photography by Vera Lair

Photography by Vera Lair

Photography by Vera Lair

Il y a un peu plus d'un an je suis passée d'une accro du shopping des marques de fast fashion à (quasi) plus de shopping (Ou en tout cas une consommation différente). Je vous livre mes motivations profondes pour ne pas rechuter.

En rentrant de mes trois années de vie à Barcelone, j'ai été écoeurée de voir tout ce que j'avais accumulé en trois ans de vie là-bas. Notamment, une tonne de fringues Zara et H&m (Rolala). Que je devais bien sur ramener en Belgique. Et là, j'ai eu un déclic. Depuis que je suis rentrée, je n’ai plus acheté de vêtements dans une chaîne de fast fashion. En réalité, je n'aurais jamais pensé pouvoir me sevrer si facilement de cette drogue. La prise de conscience a été tellement forte dans mon cas, que le changement s'est fait facilement et sans frustrations. Voici les raisons qui m'aident encore aujourd'hui à consommer moins et mieux :

J’économise beaucoup d'argent et du temps ! Hé oui quand on fait du shopping chaque semaine, ça nous prend facilement quelques heures que l’on pourrait consacrer à autre chose. Et ça c'est un point non négligeable. Je préfère désormais consacrer cet argent à des expériences humaines plutôt que du matériel.

Au moins je m'encombre, au mieux je me porte. Trier et garder l'essentiel dans ma garde robe m'a permis de me libérer l'esprit. Posséder du matériel ou vouloir toujours plus ne me rend pas plus heureuse, bien au contraire !

Avoir le dernier truc à la mode ne fait pas la personne que je suis réellement. Tes vrais amis et ta famille t'aiment pour qui tu es et non pour ton look. Et l'avis des autres, franchement, je m'en fou ! Ce n'est pas parce que tu portes plusieurs fois la même robe, ou que tu ne portes pas la dernière pièce à la mode, que tu es forcément ringarde. Personnellement, j'aime beaucoup les basics et les intemporels. Je m'en lasse jamais. Et puis je préfère avoir ma personnalité plutôt que de suivre la mode. Peu importe que ce soit à la mode ou pas, si j'aime, je le porte !

L' industrie textile est l'une des plus polluantes au monde. Je préfère les vêtements qui ont une belle histoire à ceux qui ont fait souffrir les personnes qui les ont fabriqués. Quand je rentre dans un magasin de fast fashion maintenant, je change ma manière de voir les vêtements. Au lieu de voir des beaux vêtements, je vois de la souffrance et de la pollution. Honnêtement ça me donne aucune envie d'acheter quoi que ce soit. Pour en savoir plus, Regardez cette vidéo humoristique de Clément s'emmêle, j'adore !

Je garde mes vêtements plus longtemps. Depuis un an, j'use les vêtements que j'avais achetés auparavant dans les grandes chaînes (J'avoue ma garde robe c'est principalement du Zara). La qualité laisse à désirer quand on ne renouvelle plus tous les mois... Du coup je préfère payer un peu plus cher pour un vêtement éthique et de qualité dont le cycle de vie sera plus long.

Je redécouvre ma garde-robe et je deviens plus créative. J'apprend à aimer à nouveau des pièces que je ne mettais plus. C'est bien simple, je ne me lasse plus de mes vêtements mais au contraire, je les aime et je les chouchoute pour qu'ils durent. Je les vois d'une manière différente et je les apprécie d'avantage qu'auparavant. Quand une pièce est cassée je la répare ou je la customise. C’est le cas d’un de mes jeans à trous que j’ai customisé moi même (Photo ci-dessous).
 


With love & lemons
#startthechange 🍋💛♻️ 


Caroline

Fondactrice de The Lemon Spoon 
En savoir plus à propos de Caroline? C'est par ici !
Cet article est originalement écrit en français par Caroline et à été traduit en anglais par notre contributrice Jelena Wagner Lemercinier.

A bit over a year, I stopped being a shopaholic for fast fashion and drastically changed to (almost) zero consumption (or at least to a completely different approach to consumption). Hereunder I share my most profound motivations that prevented me from relapsing into old (bad) habits.

Returning home after spending three years in Barcelona, I was horrified by the amount of clothes I accumulated in those years. Especially by this huge mountain of stuff from Zara and H&M (aaaargh). Obviously I needed to carry everything with me to Belgium. And this is where the penny dropped! Since I returned, I didn’t buy a single piece of fast fashion. Really, I never thought that it would be that easy to free myself from this addiction. The moment I became conscious about the real impact of my behavior was so overwhelming that the change actually happened quite easy and without any frustration. Here are the reasons that still help me today to consume less and better : 

I save a lot of money and time ! It’s not really a surprise : if you shop every week, you easily loose a significant amount of hours that you could actually dedicate to something else. And this is a non-negociable point. I now prefer spending this precious time on human experiences rather that just on material.

The less I hoard, the better I feel ! Sorting out clothes and keeping only the essential pieces of my wardrobe has actually allowed me to free my mind. Owning things and always wanting more of them doesn’t make me feel happy anymore, on the contrary ! 

Owning the latest trend doesn’t make me the person I really am ! Your true friends and your family love you for the person you are and not for your look. And frankly, I don’t care much anymore about the opinion of the rest.  Wearing a dress several times or not owning the latest thing in fashion doesn’t make you uncool. Personally, I love basics and timeless pieces. I never get tired of wearing them. And I rather have my own style then just follow the fashion industry. If I like a piece, I wear it - no matter whether it’s trendy or not. 

The textile industry is one of the most polluting in the world ! I truly prefer owning a piece of clothing with a beautiful story to one that has made people suffer while fabricating it. Each time I walk into a fast fashion store, I don’t watch the things hanging in there with the same eyes as I did before. Instead of admiring pretty clothing, I see pollution and misery. Honestly, this doesn’t make me feel like shopping there at all.  

I keep my clothes much longer ! Since a year already, I use up the clothing I have previously bought in big chains (I admit that most of my wardrobe is from Zara). The quality of these pieces is quite poor if you’re not renewing your closet every month … in the end, I rather pay a bit more for a piece of clothing that has been ethically manufactured and is of such excellent quality that I can keep wearing it for a long time. 

I rediscover my closet and get creative ! I learnt to fall in love again with pieces I stopped wearing. It’s simple : I don’t get tired of the clothing I own. On the contrary, I care and cherish them so they last longer. I see them from another angle and I appreciate them differently than before. When a piece of my clothing is broken, I fix or constumize it. Just look at the jeans I customized in the picture below.

 

With love & lemons
#startthechange 🍋💛♻️ 

Caroline

Founder of The Lemon Spoon
Want to know more about her? Have a look here !
This article was originally written in french by Caroline and was translated in english by our contributor Jelena Wagner Lemercinier.

Photography by Jon Verhoeft

Photography by Jon Verhoeft