5 questions à poser avant de réserver un hotel "éco" • 5 questions to ask before booking your "eco" hotel

Avant de finaliser vos réservations pour les vacances, je vous propose de revoir les critères écologiques et durables que chaque établissement éco digne de ce nom se doit de respecter.

L’écotourisme, ou tourisme responsable, s’est longtemps rapporté aux logements mis en place dans le respect de certaines régions du globe plus fragiles et relativement préservées.

Aujourd’hui, bien que ces structures jouissent d’une popularité croissante dans des endroits tels que l’Indonésie ou le Costa Rica, le concept du tourisme responsable s’exporte désormais aussi partout dans le monde. Sous le sceau d’une mentalité green, ces hôtels visent également à améliorer la qualité de vie des locaux, promouvoir la culture de la région et éduquer aussi bien les locaux que les visiteurs quant à un mode de vie respectueux de l’environnement.

Bien que le label de l’écotourisme soit soumis à certaines chartes (entre autres celle de l’International Ecotourism Society), il nous paraît opportun de revenir sur certains facteurs à considérer avant de finaliser une réservation dans un hotel éco.

Si la plupart des établissements affichent une transparence à toute épreuve sur leur philosophie, les cinq questions suivantes devraient vous aider à réserver en toute tranquillité d’esprit – et en toute conscience.

Disposent-ils d’une charte environnementale et/ou durable mise par écrit ?

Si l’hôtel ne peut vous la montrer, cela signifie probablement qu’ils ne prennent pas leur rôle très au sérieux. Certains établissements profitent malheureusement de ce regain de conscience environnementale pour surfer sur la nouvelle vague des logements écologiques , et se permettent d’apposer le sigle “éco” sur leur site afin de suivre les tendances sans vraiment s’impliquer.

Quelles sont les mesures mises en place au niveau de la conservation et le renouvèlement de l’énergie ?

Elles peuvent comprendre les solutions trouvées afin d’éviter l’utilisation de l’air conditionné (murs épais, circulation de l’air), la manière de chauffer l’eau (panneaux solaires), l’utilisation d’ampoules LED et de lumière naturelle, l’usage minimal des machines et équipements alimentés aux combustibles fossiles, le lavage de la vaisselle et ustensiles à la main ainsi que les proportions d’énergies renouvelables utilisées.

Quelles sont les mesures mises en place au niveau de la conservation et la récupération de l’eau, et le traitement des eaux usées ?

Parlez-leur de têtes de douche et robinets à bas débit, de détergent et savon liquide biodégradables, du lavage et séchage des serviettes et draps.

Au niveau des techniques de récupération de l’eau (source, rivière, pluie, ré-utilisation des eaux usées), il est intéressant de savoir si l’eau est filtrée naturellement (rochers, sable) ou chimiquement. Il est aussi bon de noter que plus la proportion d’eau récupérée est importante et traitée naturellement, moins cela aura un impact négatif sur l’environnement (par exemple pour les coraux et forêts vierges)

Quelles méthodes de recyclage utilisent-ils ?

Cela peut aller de l’utilisation d’un compost aux mesures anti-gaspillage à la cuisine. Il est aussi important de privilégier le service de produits frais procurés localement afin de réduire les émission de carbone et la quantité d’emballage tout comme le service de l’eau locale et non en bouteilles et le recyclage du verre, du plastique et de l’aluminium.

Quelles démarches ont-ils entreprises afin de soutenir la communauté locale (et, si applicable, la nature environnante) ?

Ces démarches peuvent aussi bien concerner les membres du personnel que les guides conseillés ou la communauté en général. Il est important de se renseigner sur la proportion de locaux employés au sein de l’établissement, sur leur salaire en rapport au niveau de salaire en vigueur ainsi que sur les fournisseurs de l’hôtel.

Certains hôtels vous parleront peut-être aussi de programmes éducatifs et de prise de conscience mis en place pour le personnel, les locaux et les touristes, ainsi que de leur investissement dans certains projets caritatifs.

Enfin, dans le cas où l’hôtel que vous avez choisi se trouve dans une zone à risque ou protégée, intéressez-vous aux actions spécifiques prises afin de préserver l’habitat local (coupe des arbres, chasse, …).

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre sur le site de la Société de l'Ecotourisme Internationale, ou sur celui de Sustaining Tourism.

 

With love & lemons
#startthechange

Morgane

Contributrice voyage et santé pour The Lemon Spoon & photographe argentique.
En savoir plus à propos de Morgane ? C'est par ici

 

 

Before you make your last bookings for the summer, we decided to go over the ecological and sustainable criteria that every eco hotel worth your while should respect. 

Ecotourism, or responsible tourism, has been associated with projects set up to protect and restore certain regions of the globe that are more fragile and relatively untouched.

Today, while these lodging options are increasingly popular in places such as Indonesia and Costa Rica, the concept of responsible tourism is now also being exported all over the world. These hotels, under the banner of a green mentality, also focus on improving the quality of life of locals, promoting the culture of the area and educating both local people and visitors about an environmentally friendly way of life.

Although the ecotourism label is subject to certain charters (including the International Ecotourism Society), it seems appropriate to review some of the factors to consider before finalizing a reservation at an eco hotel.

Although most places have an open mind on their philosophy, the following five questions should help you book your next eco stay with complete peace of mind.

Do they have an environmental and/or sustainable written charter?

If the hotel can not show you its written policy, it probably means that they do not take their role very seriously. Unfortunately, some establishments are benefiting from this renewed environmental consciousness to surf the new wave of green housing, and allow themselves to put the eco logo on their site in order to follow trends without really getting involved.

What measures are in place for conservation and renewal of energy?

They may include solutions to avoid the use of air conditioning (thick walls, air circulation), how to heat water (solar panels), the use of LED bulbs and natural light, minimal use of fossil fuel-fueled machinery and equipment, dishwashing and hand-made utensils, and the proportion of renewable energies used at the hotel.

What measures are in place for water conservation and recovery, as well as wastewater treatment?

Talk to them about low-flow shower heads and faucets, biodegradable detergent and liquid soap, how they wash and dry towels and sheets.

About capturing water (source, river, rain, re-use of wastewater), it is interesting to know whether the water is filtered naturally (rocks, sand) or chemically. It is also worth noting that the greater the amount of water recovered and the most naturally it is processed, the least will the negative consequences on the environment be (for example on corals and rain forests).

What recycling methods do they use?

This can range from composting to more global anti-waste measures in the kitchen. It is also important to prioritize sourcing of local produce to reduce carbon emissions and packaging, as well as non-bottled water and the recycling of glass, plastic and aluminum.

What steps have they taken to support the local community (and, if applicable, the surrounding nature)?

This might involve both staff and guides, as well as the community at large. It is important to inquire about the proportion of local employees in the establishment, their salaries in relation to the prevailing salary and the suppliers of the hotel.

Some hotels may also talk to you about educational and awareness programs for staff, locals and tourists, as well as their investment in charity projects.

Finally, if the hotel you have chosen is in a rat-risk or protected area, take a look at the specific actions taken to preserve the local habitat (tree cutting, hunting, ...).

 

For more information, feel free to take a look at the websites of the International Ecotourism Society and Sustaining Tourism.

 

With love & lemons
#startthechange

Morgane

Travel and health contributor for The Lemon Spoon & film photographer.
En savoir plus à propos de Morgane ? C'est par ici